Actualité

Des petits repas-surprise pour pré-ados et ados bien dans leur peau !

le 9 avril 2020

Nos pré-ados et ados sont à la maison, ils ont des cours à distance, mais c’est un peu déstabilisant pour beaucoup… aidons-les à passer ce cap en leur concoctant des petites préparations amusantes comme ces petits pains surprise aux œufs faciles à réaliser. 

Pour les repas, du petit-déjeuner au dîner, les œufs sont les principaux alliés des parents, cela pour différentes raisons : ils sont économiques (les protéines les moins chères du marché) et sources de bienfaits. À ce sujet, une lecture rapide de l’étude du Docteur Laurence Plumey, ci-dessous, est riche d’enseignements.

Pour inciter les jeunes à consommer ce qui est bon pour eux, les adultes doivent faire quelques pas dans leur direction. Il faut donc faire preuve d’imagination et d’adaptation pour leur offrir, quand c’est possible, des présentations gourmandes et équilibrées bien dans l’air du temps.

Par exemple des œufs cuits mollets, durs, brouillés… dans ou avec : le pain Kebab, le wrap, le burger, la salade composée… Lesquels constituent désormais une grande partie de leur univers alimentaire.

Nous avons choisi une recette très facile à réaliser qui offre à elle seule l’essentiel d’un repas :

 

Les petits pains surprise aux œufs 

 

Les œufs et leurs bienfaits nutritionnels

L’œuf cet aliment…

L’Homme utilise pour son propre compte les substances nutritives de l’œuf, il a fait de l’œuf son aliment primordial de son plus jeune âge, à son âge le plus avancé. Mais pourquoi ?

Tout simplement parce que l’œuf est reconnu comme un formidable aliment depuis la nuit des temps… et que, scientifiquement, il fait l’unanimité des avis autorisés de nos contemporains spécialistes, chercheurs avicoles et de la nutrition humaine !

L’enfant : une croissance spectaculaire avec des besoins nutritionnels très élevés

(Source Dr Plumey)

Durant ses premiers mois, l’enfant connaît la plus forte croissance de toute sa vie. En effet, pendant les 3 premiers mois suivant sa naissance, il prend chaque jour environ 30 g de poids et 3 cm de taille !

Cet effort se poursuivra durant ses 18 premières années et nécessite, surtout durant sa petite enfance, des besoins nutritionnels élevés en protéines pour la croissance, des lipides essentiels pour le développement (entre autres en lipides insaturés et en oméga-3), des glucides pour l’énergie, des minéraux-oligoéléments et vitamines pour la croissance et la vitalité. C’est pourquoi un très jeune enfant a des besoins nutritionnels souvent proches de 50 % de ceux d’un adulte alors qu’il pèse 5 à 10 fois moins ! Il lui faut donc des aliments à forte densité nutritionnelle ; c’est qui lui apportent une grande partie des éléments nutritionnels dont il a besoin. L’œuf est de ceux-là…

L’œuf : un aliment à la hauteur

L’œuf possède de très nombreuses qualités nutritionnelles essentielles à un enfant :

  • Ses protéines sont parfaites: un œuf en contient 5 à 6 g et, de plus, elles ont une meilleure valeur nutritionnelle que celles de la viande, du poisson et des produits laitiers ! En effet, ce qui permet de distinguer une excellente protéine, c’est sa richesse en acides aminés essentiels que notre corps ne sait pas fabriquer et qui sont nécessaires à la vie. Or, à la différence des autres aliments, l’œuf contient des protéines qui apportent tous les acides aminés essentiels dont le corps a besoin.
    De plus, ces protéines sont très bien digérées (quand elles sont cuites) et sont absorbées à plus de 90 %. C’est en grande partie pour toutes ces raisons que l’œuf est introduit dans l’alimentation du nourrisson dès l’âge de 7 à 8 mois, car il ne lui pose aucun problème de digestibilité tout en lui apportant des protéines utiles à sa croissance.
  • Ses lipides sont essentiellement insaturés et sont utilisés pour la production d’énergie. Il y a peu de lipides saturés et le cholestérol qu’il contient n’augmente pas les taux de cholestérol sanguin de l’enfant, car les bilans lipidiques sont souvent normaux jusqu’à l’âge adulte.

Ses minéraux (phosphore), oligoéléments (fer, iode, sélénium) et ses vitamines sont plus nombreux et en quantités plus importantes (8 vitamines sur 13) que dans la viande ou le poisson. En effet, en plus du fer, du phosphore, du sélénium et des vitamines du groupe B, l’œuf contient de l’Iode et de la vitamine A que ne contiennent pas ces aliments. Il est donc plus complet!

L’œuf : accessible dès 6 mois !

Dès l’âge de 6 mois l’enfant peut manger de l’œuf ; il commence par ¼ d’œuf (blanc et jaune) pour atteindre environ ½ œuf par jour (en variant avec la viande et le poisson) à l’âge d’un an. Ensuite, il peut manger environ un œuf dans la journée, entre l’âge d’un an et l’âge de 10 ans, âge auquel il peut s’il le souhaite manger 2 œufs à un repas, en remplacement de la portion de 100 g de viande ou de poisson.

L’œuf : très apprécié des enfants

Facile à manger, se digérant facilement, se prêtant facilement à des recettes variées tant dans le registre du salé que du sucré, l’œuf est idéal pour les enfants, qu’ils soient très jeunes ou plus âgés, voire adolescents. Lorsque ceux-ci sont sportifs, ils apprécient particulièrement les œufs pour leur richesse en protéines favorables à un bon développement musculaire !

Partager l’article via
Suggestions d’articles

Sur nos tables : un flan aux légumes du Sud et à la brousse pour faire honneur au bel été enfin arrivé !

le 2 août 2021

En France nous aimons les flans et c’est peu dire que nous aimons tous les flans… qu’ils soient salé... Lire la suite

La balance commerciale des œufs repasse au vert en valeur !

le 1 juillet 2021

Excédent de +4 millions d’euros en 2020 2020 constitue une année charnière pour les ventes d’œufs d... Lire la suite

Œufs de France : le point de repère des œufs et des produits transformés

le 29 juin 2021

Logo Œufs de France : une réponse aux attentes des Français Deux ans seulement après son lancement... Lire la suite

En cliquant sur "Accepter les cookies", vous acceptez les réglages des cookies que nous recommandons. Vous pouvez également choisir les cookies que vous acceptez dans la page consacrée à notre politique de confidentialité, visible ici : RGPD & Cookies

Réglages cookies

A l'avenir, vous pourrez toujours changer ces choix ici-même.

InterneCookies techniques et internes.

Réseaux sociauxCe site offre la possibilité de partager des contenus vers des réseaux sociaux, ou bien permet l'affichage de contenus multimédias en provenance des réseaux sociaux. Ces derniers peuvent charger des cookies tiers. Vous pouvez refuser ici l'ensemble de ces cookies, mais cela impactera probablement votre visite (ex. nos vidéos de recettes sont généralement hébergées sur YouTube). Réseaux sociaux susceptibles de charger un cookie tiers : Facebook, Instagram, Twitter, YouTube, Pinterest.