Actualité

L’œuf : un incontournable plébiscité en France et dans le monde, soutenu par des professionnels engagés

le 6 octobre 2020

A l’occasion de la Journée Mondiale de l’Œuf du 9 octobre, les professionnels de la filière dressent un bilan plutôt positif de la consommation des œufs depuis le début de la crise et confirment le maintien de cette tendance à la hausse, malgré les difficultés liées à la situation de la restauration hors domicile. En effet, au plus fort de la crise de la Covid-19, durant le confinement, la France a connu une véritable ruée vers l’œuf. En seulement 1 mois, les ventes ont augmenté de +44 % dans les magasins, avec des pointes à +75 % dans les réseaux de proximité[1]. Malgré les contraintes du moment, les professionnels français, réunis au sein du CNPO, l’interprofession française des œufs, ont réussi à relever le défi de cette explosion de la demande. Ils se sont organisés pour approvisionner les magasins en œufs français à des prix maîtrisés et les ventes ont continué de progresser. Sur les 7 premiers mois de l’année 2020, les ventes d’œufs en magasins ont augmenté de +15,1 % en volume[2].

À l’écoute du marché, les professionnels français des œufs savent depuis toujours faire preuve d’une grande agilité. Malgré la tourmente, ils ont réussi à préserver la souveraineté alimentaire du pays tout en maintenant leur cap visant à répondre aux nouvelles attentes des consommateurs-citoyens. Ainsi, c’est avec trois années d’avance qu’ils ont réussi à dépasser leur objectif fixé pour 2022 d’1 poule sur 2 élevée en systèmes alternatifs à la cage. Aujourd’hui, 53 % des poules sont concernées alors qu’elles n’étaient encore que 37 % en 2017[3]. Cette progression fulgurante prouve la capacité de mobilisation volontaire des professionnels pour répondre aux attentes du marché.

Ainsi, pour garantir aux consommateurs l’origine française de leurs œufs, considérée comme importante par 87 % d’entre eux, l’interprofession a également lancé le logo « Œufs de France » [4]. Il garantit des œufs pondus par des poules nées et élevées sur le territoire et emballés ou transformés en France. Lancée en 2018 sur les boîtes d’œufs, cette démarche de traçabilité a franchi une nouvelle étape cet été : le logo est désormais disponible pour les produits alimentaires, comme les pâtes, crèmes, sauces, plats cuisinés, biscuits, etc. Une initiative qui était attendue par 90 % des Français4.

La France, 1er pays producteur d’œufs européen, avec près de 15 milliards d’œufs produits en 2019, confirme ainsi sa démarche exemplaire pour maintenir la souveraineté de la filière française et sa compétitivité.

 

Transition des modes d’élevages : la filière s’adapte aux nouvelles attentes du marché

La progression des ventes d’œufs en grande distribution est portée par la croissance des ventes des œufs alternatifs, en particulier les œufs issus d’élevages au sol.  Fin juillet, 65 % des œufs vendus en magasin étaient issus d’élevages alternatifs, contre 59 % en 2019. Sur les 7 premiers de l’année, la progression des ventes d’œufs en magasins a essentiellement été poussée par les œufs issus d’élevages au sol, qui ont augmenté de +193,8 % en volume par rapport à la même période en 2019, suivis des œufs bio (+24 %) et des œufs de plein air – dont Label Rouge – (+16,5 %)[5]. En phase avec cette demande, le nombre de poules en élevages en cages a diminué de 13 % de 2018 à 2019, tandis que les poules en élevages au sol progressaient de 52 %, les poules élevées en bio de 31% et les poules en plein air de 15 %[6].

 

« Œufs de France » : le logo franchit une nouvelle étape pour valoriser le savoir-faire français

Pour les consommateurs, l’origine française des produits est une priorité qui s’est renforcée avec la crise. En 2019, 87 % des consommateurs confiaient déjà qu’il s’agissait d’un critère important pour leurs achats d’œufs, soit 2 points de plus qu’en 2017 (85 %)[7]. Le logo « Œufs de France » répond à cette attente majeure, en garantissant des œufs 100 % français, de la poule à l’œuf. Deux ans après son lancement pour identifier les œufs en magasins, il est présent sur la majorité des boîtes, qu’il s’agisse de marques nationales ou distributeurs. 46 entreprises du secteur et 14 enseignes de distribution l’ont en effet adopté. Pour aller plus loin, les professionnels viennent de l’étendre aux produits alimentaires contenant des œufs, sur lesquels il peut figurer depuis cet été.

 

Journée Mondiale de l’œuf : des actions pour tous les publics !

Vendredi 9 octobre, l’œuf sera en fête partout dans le monde. En France, l’interprofession a prévu de nombreuses actions pour tous les publics, sur le terrain et les réseaux sociaux. Le CNPO organise notamment un grand événement inédit pour les enfants : une chasse aux œufs virtuelle avec de nombreux lots à gagner, façon de compenser celle qui n’a pas eu lieu dans la vraie vie au printemps dernier pour beaucoup d’entre eux ! Annoncé dès le 9 octobre, le jeu débutera le 1er lundi des vacances, le 19 octobre sur Facebook : @fandoeufs. L’interprofession diffusera également, dès le 8 octobre, une vidéo inédite sur ses réseaux sociaux afin de permettre au grand public de découvrir les coulisses du secteur. Et, pour savourer les œufs autrement, cuisinés par des Chefs, les restaurants du réseau EuroToques proposeront des menus spéciaux. Enfin, les professionnels n’oublient pas les plus démunis et offriront 1 million d’œufs à des associations caritatives, notamment à l’initiative de l’Union des Groupements de Producteurs de Viande de Bretagne (UGPVB).

 

Nutrition et cuisine : l’œuf a tout bon !

Le confinement a confirmé le rôle incontournable de l’œuf dans le quotidien des Français. Souvent qualifié de superaliment, il s’agit de la protéine animale la moins chère du marché, qui cumule qualités nutritionnelles et rôle clé en cuisine. Il s’agit notamment d’un formidable compagnon pour la croissance des enfants, qui ont besoin d’aliments à forte densité nutritionnelle. Ses protéines apportent tous les acides aminés essentiels dont le corps a besoin, ses lipides majoritairement insaturés fournissent de l’énergie et ses apports en minéraux, oligoéléments et vitamines sont très complets. L’œuf a tout pour plaire à toute la famille, enfants comme parents, novices en cuisine comme cordons bleus ! Facile à cuisiner, il s’agit d’une source inépuisable de créativité culinaire. Il se cuisine seul, en deux temps trois mouvements en plat principal. Il se glisse également dans des recettes sucrées ou salées plus complexes. Il offre d’infinies possibilités et inspire toutes les générations de Chefs cuisiniers ou pâtissiers. Au printemps prochain, il tiendra la vedette du brunch à la française, revisité par les futurs Chefs participant au Trophée Œuf de France. Les apprentis-cuisiniers ont jusqu’au 15 décembre pour envoyer leur candidature sur le thème : « Au brunch, l’œuf te donne du punch ».

oeuf fuji

Ph.Asset / CNPO / ADOCOM-RP

DP Oeufs Octobre2020 Draft4 051020

 

[1] Source : Iri sur P4 2020 vs P4 2019 – 16 mars / 12 avril 2020

[2] Source : Kantar Worldpanel

[3] Source : Itavi

[4] Source : Enquête CNPO / CSA 2019

[5] Source : Kantar Worldpanel

[6] Source : Itavi

[7] Source : CNPO / CSA 2019

Partager l’article via
Suggestions d’articles

Sur nos tables : un flan aux légumes du Sud et à la brousse pour faire honneur au bel été enfin arrivé !

le 2 août 2021

En France nous aimons les flans et c’est peu dire que nous aimons tous les flans… qu’ils soient salé... Lire la suite

La balance commerciale des œufs repasse au vert en valeur !

le 1 juillet 2021

Excédent de +4 millions d’euros en 2020 2020 constitue une année charnière pour les ventes d’œufs d... Lire la suite

Œufs de France : le point de repère des œufs et des produits transformés

le 29 juin 2021

Logo Œufs de France : une réponse aux attentes des Français Deux ans seulement après son lancement... Lire la suite

En cliquant sur "Accepter les cookies", vous acceptez les réglages des cookies que nous recommandons. Vous pouvez également choisir les cookies que vous acceptez dans la page consacrée à notre politique de confidentialité, visible ici : RGPD & Cookies

Réglages cookies

A l'avenir, vous pourrez toujours changer ces choix ici-même.

InterneCookies techniques et internes.

Réseaux sociauxCe site offre la possibilité de partager des contenus vers des réseaux sociaux, ou bien permet l'affichage de contenus multimédias en provenance des réseaux sociaux. Ces derniers peuvent charger des cookies tiers. Vous pouvez refuser ici l'ensemble de ces cookies, mais cela impactera probablement votre visite (ex. nos vidéos de recettes sont généralement hébergées sur YouTube). Réseaux sociaux susceptibles de charger un cookie tiers : Facebook, Instagram, Twitter, YouTube, Pinterest.