Actualité

“L’Œuf au thé”, l’idée d’Hugo Li, remporte le 4e Prix du Trophée Œufs de France 2019

le 8 janvier 2020

Hugo Li, 20 ans, originaire de Bondy (Seine-Saint-Denis – 93), a remporté le 4e Prix ex-aequo avec deux autres candidats du Trophée Œufs de France 2019 parmi plus d’une centaine de candidatures reçues. Organisé par le CNPO (Comité National pour la Promotion de l’ Œuf), ce concours destiné aux futurs Chefs s’est déroulé à Paris, dans la prestigieuse École Ferrandi sur le thème de « L’Œuf autour du monde ».

Hugo Li, en 1ère année de BTS hôtellerie-restauration au Lycée Jean Drouant à Paris (75) au moment du concours, a séduit le jury avec sa recette inspirée de la tradition culinaire chinoise et intitulée :

« Œuf au thé revisité sur nid et wok de légumes chinois »

 

Hugo Li : la cuisine réinventée

La cuisine comme moyen d’expression. La créativité pour casser les clichés. Voici ce qui motive le jeune Hugo Li dans le métier de cuisinier, qu’exerçait déjà son père. « J’ai voulu reprendre le flambeau » résume le jeune homme.
Désormais en BTS hôtellerie-restauration, Hugo Li est un passionné qui s’épanouit pleinement dans la cuisine. « C’est un métier rigoureux, créatif, physique. C’est un métier complet qui permet de s’exprimer » explique le futur Chef. Une chose est sûre, Hugo a trouvé sa vocation !

D’ici cinq ans, il se projette comme Second de cuisine ou Chef de partie dans un restaurant. Plus tard, d’ici une dizaine d’années, il s’imagine à la tête de son propre établissement. Il a envie de surprendre ses futurs convives : « ce sera un restaurant où on ne peut pas prévoir ce que l’on va servir ». Pour lui, le futur de la cuisine réside dans l’innovation.

C’est d’ailleurs ce qui l’a poussé à participer au Trophée Œufs de France. « On peut réaliser de nombreuses recettes avec les œufs. On en mange depuis très longtemps et on trouve toujours de nouvelles idées pour les réinventer » souligne Hugo. Un beau défi pour lui qu’il a décidé de relever en rendant hommage à la tradition culinaire chinoise. « Je voulais montrer la richesse de la gastronomie chinoise » précise-t-il.
C’est ce qu’il a fait en revisitant le traditionnel « Œuf au Thé ». Une délicieuse initiative qu’ont appréciée les jurés qui lui ont attribué le 4e Prix.

Partager l’article via
Suggestions d’articles

Lettre ouverte de Philippe Juven, Président du CNPO, et de tous les membres du Conseil d’administration

le 27 mars 2020

UN GRAND MERCI A TOUS LES PROFESSIONNELS ENGAGES CHAQUE JOUR SUR LE TERRAIN POUR NOURRIR LES FRANÇAI... Lire la suite

L’œuf a la cote en toutes circonstances !

le 27 mars 2020

Les œufs, quasi tout le monde en mange : 98 % des Français disent en consommer* ! Protéines animales... Lire la suite

La filière des œufs est mobilisée pour répondre au boom de la demande et appelle les consommateurs à ne pas stocker

le 27 mars 2020

Dans un contexte inédit, la filière française des œufs est pleinement mobilisée pour faire face à la... Lire la suite

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité et l'utilisation de cookies pour simplifier votre navigation, nous permettre de vous proposer des contenus en fonction de vos intérêts et faciliter l'utilisation des boutons de partages sociaux. Pour en savoir plus et gérer ces paramètres :  RGPD & Cookies .