Actualité

La transition des élevages de poules pondeuses passe à la vitesse supérieure

le 15 mai 2019

La filière française des œufs accélère
la transition des élevages

 

La France maintient son haut niveau de production : 14,3 milliards d’œufs produits en France en 2018

D’après les estimations de l’Itavi basées sur la Commission Européenne et diverses sources statistiques nationales, la production d’oeufs de consommation en Europe en 2018 s’est élevée à 7,21 millions de tonnes, soit environ 116 milliards d’oeufs. Ce chiffre est en hausse de +2,2 % par rapport à 2017 ; une évolution proche du taux de croissance annuel depuis 2013 (+2 %).

En 2018, la France représente 12,3 % de la production européenne.
Elle a produit 889 000 tonnes d’oeufs, soit environ 14,3 milliards, une production stable par rapport à 2017, à -0,4 %.

 

La France : une contribution importante à la production d’oeufs alternatifs en Europe

La France contribue de façon importante à la production d’oeufs alternatifs en Europe. Selon les derniers chiffres de 2017 (source : CIRCABC), elle représente en effet 20% des effectifs européens de poules pondeuses en élevage biologique et 16 % des effectifs de plein air.

 

BON À SAVOIR :

Il existe 4 types d’élevages différents appliquant des normes strictes permettant de répondre aux différentes attentes des consommateurs :

  • Élevage biologique (code 0) : les poules sont alimentées avec de la nourriture biologique (95% minimum).
    Elles ont accès à des parcours extérieurs dans lesquels elles disposent d’abris et de végétation. En intérieur, elles disposent de nids et de perchoirs.
  • Élevage en plein air (code 1) : les poules ont accès à un parcours extérieur au cours de la journée (la mention « œufs de poules élevées en plein air » est inscrite sur l’emballage). Les œufs Label Rouge sont marqués code 1.
  • Élevage au sol (code 2) : indique que les poules évoluent librement à l’intérieur d’un bâtiment sans accès à l’extérieur (la mention « œufs de poules élevées au sol » est marquée sur la boîte).
  • Élevage en cage aménagée (code 3) : il représente la part la plus importante de la production française.
    Il répond aux nouvelles normes européennes en vigueur depuis janvier 2012. Les poules vivent dans de nouveaux hébergements en groupe de 20 à 60, où elles disposent en particulier de perchoirs et de nids.

 

La part des poules pondeuses françaises en élevages alternatifs doublée en 10 ans

Conformément à l’objectif que s’est fixé la filière en 2016 et repris dans le plan de filière, visant à dépasser 1 poule sur 2 en élevages alternatifs à la cage aménagée d’ici 2022, les élevages ont largement amorcé la transition.

Ainsi, en 2018, plus de 2 poules pondeuses sur 5 étaient en élevage alternatif (42,2 %), soit plus de 2 fois plus qu’en 2008 (19 %) et 5 points de plus qu’en 2017 (36,7%).

Le taux de poules élevées en plein air – hors Label Rouge – atteint désormais 16,4 %, contre 15,7 % en 2017 et encore 8,5 % en 2008. Les poules Label Rouge représentent 5 % du cheptel en 2018, vs 4,4 % en 2017 et moins de 0,4 % en 2008. Quant aux poules élevées en bio, elles représentent désormais 12,9% du cheptel français, contre 10,2 % en 2017 et plus de 3 fois plus qu’en 2008 (3,8%). Enfin, 8 % des poules pondeuses françaises étaient élevées au sol en 2018 contre 6,4 % en 2017 et 3 % 10 ans auparavant.

 

+9 % de poules en élevages alternatifs en 1 an

En 1 an, entre 2017 et 2018, le nombre de poules en élevages alternatifs a fait un bond de +9 %.

Les élevages bio ont gagné + 19,6 % de poules pondeuses en 1 an et les élevages au sol +18,9 %. Les élevages de plein air (hors Label Rouge) compte quant à eux + 6,6 % de poules supplémentaires par rapport à 2017.

Sur les 5 dernières années, entre 2013 et 2018, le taux de croissance annuel moyen est de +12,3 % pour les systèmes biologiques, + 5,4 % pour le Plein-air hors Label Rouge et + 0,8 % en Label Rouge. Les capacités de production sont également en hausse en sol (+ 3,3 % / an), tandis que les effectifs en cage sont en baisse de 3,7 % par an.

 

 

La démarche de transition de la filière française des œufs soutenue par les français

 

La filière soutenue par 95 % des Français

95 % des Français soutiennent la démarche de transition dans laquelle se sont engagés les professionnels français de l’oeuf, visant à dépasser 50% de poules pondeuses en élevages alternatifs (sol, bio, plein air, Label Rouge) d’ici 2022 en maintenant le potentiel de production de la filière.

 

Les Français prêts à payer davantage pour les œufs alternatifs

Pour soutenir la production d’oeufs issus de poules en élevages alternatifs, impliquant des coûts de production plus élevés que la production en cages aménagées, 85 % des Français se disent prêts à payer plus cher leurs œufs alternatifs.

 

Élevages au sol : davantage de bien-être animal que pour les poules en cages d’après 8 Français sur 10

Plus de 8 Français sur 10 (81 %) s’accordent à dire que les élevages au sol (élevages en bâtiment sans cage) apportent davantage de bien-être animal aux poules pondeuses que les élevages en cages aménagées.

Enquête CSA pour le Comité National pour la Promotion de l’Œuf (CNPO), menée du 27 mars au 1er avril 2019 auprès d’un échantillon national représentatif de 1004 Français âgés de 18 ans et plus.

 

les Œufs alternatifs moteurs de la hausse des achats des ménages français

Près d’1 œuf sur 2 acheté en magasins en France

En 2018, les achats d’oeufs en coquille par les ménages français pour leur consommation à domicile représentent 48 % de la consommation globale.

Le reste des œufs est essentiellement consommé sous forme d’ovoproduits en restauration et par l’industrie agro-alimentaire (38,2 %) où ils sont utilisés en tant qu’ingrédients dans les pâtes, biscuits, sauces… La restauration utilise également des œufs coquille : 9 % des œufs consommés en France.
L’autoconsommation représente quant à elle 4 % de la consommation globale.

 

Les ventes d’oeufs à la hausse en grande distribution

En 2018, les Français ont prouvé leur attachement aux œufs. Les ventes d’oeufs en grande distribution ont ainsi augmenté de +1,9 % en volume et +3,5 % en valeur par rapport à 2017.

(Source : Iri – Supers et Hypermarchés 2018)

Les œufs alternatifs moteurs de la consommation à domicile

La progression des ventes d’oeufs en grande distribution est marquée par la croissance des ventes des œufs alternatifs. Les œufs issus des poules élevées au sol progressent de +15,8 % en volume, les œufs bio de +12,4 % et les œufs de poules élevées en plein air de +6,3 %. Quant aux œufs issus de poules élevées en cages aménagées,
ils enregistrent un recul de -3,4 % en volume sur 1 an.

 

Les œufs alternatifs : plus de la moitié des œufs vendus en grande distribution

Les œufs alternatifs représentent désormais la majorité des œufs vendus en grande distribution (51,8 %), vs 49,1 % en 2017.
Les œufs de plein air et Label Rouge arrivent en seconde position derrière les œufs issus de poules en cages aménagées, à 31,6 % des parts de marché, suivis des œufs bio (17 %) puis des œufs issus de poules élevées au sol (3,2 %).

 

Ovoproduits : majoritairement issus d’oeufs de poules élevées en cages aménagées

Les œufs issus de poules élevées en cages aménagées représentent 71 % des ventes d’ovoproduits. Les œufs alternatifs représentent quant à eux 29 % des achats d’ovoproduits : 14 % pour le plein air, 13 % pour le sol et 2 % pour le bio.
L’évolution sur ce segment de marché est dynamique également puisque la part d’oeufs alternatifs dans les ovoproduits est passée de 10 % en 2011 à 29 % en 2018.

Partager l’article via
Suggestions d’articles

Les Hauts de France à l’honneur grâce à Rémi Eloey, 3e Prix du Trophée Œufs de France 2019 avec sa recette « Œuf mollet frit saveur d’Ostende »

le 6 novembre 2019

Rémi Eloey, 20 ans, originaire du Nord, près de Dunkerque, a remporté le 3e Prix du Trophée Œufs de... Lire la suite

Donne-moi des Meringues frappadingues d’Halloween, ou j’te jette un sort !

le 25 octobre 2019

Face à une telle injonction, que peut-on faire ? Préparer et offrir des meringues gourmandes ! Ma... Lire la suite

Coup de projecteur sur les Œufs à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Œuf

le 13 octobre 2019

Pendant toute cette semaine, l’œuf a été la star de nos repas ! En effet, à l’occasion de la Journée... Lire la suite

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité et l'utilisation de cookies pour simplifier votre navigation, nous permettre de vous proposer des contenus en fonction de vos intérêts et faciliter l'utilisation des boutons de partages sociaux. Pour en savoir plus et gérer ces paramètres :  RGPD & Cookies .