Actualité

Des idées pour la chandeleur, d’ici, de là et d’ailleurs

le 28 janvier 2020

La Chandeleur, s’il est un nom de fête évocateur de convivialité et de moments gourmands, c’est bien celui-là !

Pourquoi Chandeleur ? Pourquoi crêpes, gaufres et petites gourmandises ? Toute fête a son histoire, celle-ci en a une évidemment… la voici :

La Chandeleur est une fête qui ouvre la saison agraire. Dans le mot « Chandeleur », il y a chandelles… Chandelles, bougies, flambeaux, cierges… là on commence à y voir clair !

La flamme des chandelles accompagne traditionnellement de nombreux rites religieux ou profanes. Le jour de la Chandeleur que les Anglais nomment Candlemas, les Allemands Lichtmesse, tombe 40 jours après Noël et commémore la présentation de l’enfant Jésus au Temple de Jérusalem : Lumière du monde.

Cette fête de la chandeleur a été instaurée en Occident au Ve siècle. Des crêpes, sorte de galettes rondes faciles à réaliser, auraient été offertes par le Pape Gélase 1er au Ve siècle aux pèlerins, très nombreux, venus spécialement à Rome et forcément affamés par les longues routes à travers l’Europe. Ce Pape a installé cette fête en février chaque année.

Il s’agit d’une fête liturgique qui a traversé les siècles en raison (sûrement…) de son corollaire gourmand à savoir les crêpes…

 

 

 

 

 

 

 

Voici d’autres recettes sur les gourmandises de nos voisins européens : Krapfen, Berlingozzo et Bugnes pour la Chandeleur.

L’œuf, vedette incontournable en pâtisserie… L’œuf valeur sûre en nutrition enfants, ados, femmes enceintes : à découvrir des informations à ce sujet par le Dr Laurence Plumey en fin de dossier.


LES RECETTES TRADITIONNELLES POUR LA CHANDELEUR CHEZ NOS VOISINS EUROPÉENS À DÉCOUVRIR CERTAINES DE LEURS GOURMANDISES ET LEURS RECETTES

LE KRAPFEN EN AUTRICHE… SISSI LES AIMAIT-ELLE ?

Et en Allemagne aussi, le roi de Prusse, ami de Voltaire s’en délectait-il ? Sans nul doute !

Ingrédients :

  • 1 kg de farine
  • 200 g de beurre mou
  • 4 œufs
  • 1 pincée de sel
  • 1 cube de levure boulanger
  • 250 g de sucre semoule
  • 1 bol de lait (environ 20-25 cl)

 

Comment faire ?

Mélanger la levure émiettée avec le lait tiède et environ 100 g de farine.
Laisser reposer 20 min.
Ajouter le beurre coupé en petits dés, la farine, le sucre, les œufs, le sel.
Pétrir la pâte à la main jusqu’à ce qu’elle ne colle plus aux doigts. Au besoin rajouter de la farine.
Disposer la pâte dans un grand saladier.
Couvrir d’un linge et laisser reposer 4 h dans un endroit chaud à l’abri des courants d’air (salle de bain par exemple).
Étaler la pâte au rouleau sur une épaisseur de 5 mm.
Couper des rectangles à la roulette et cuire dans l’huile chaude.
Égoutter sur du papier absorbant puis rouler dans du sucre.


LE BERLINGOZZO EN ITALIE ET PLUS PRÉCISÉMENT EN TOSCANE : LAURENT LE MAGNIFIQUE CONNAISSAIT-IL CETTE MERVEILLE ?

Ingrédients :

  • 250 g de farine
  • 150 g de sucre semoule
  • 1 sachet de levure chimique
  • 2 œufs et 2 jaunes d’œufs
  • 60 g d’huile d’olive
  • Le zeste d’un citron bio

 

Pour le sirop et la couverture :

  • 50 g de sucre semoule
  • Le jus d’une orange
  • Vermicelles multicolores
  • Sucre en grains

 

Comment faire ?

Dans un saladier haut verser le sucre, les œufs et les jaunes.
Mélanger au batteur pendant quelques minutes jusqu’à ce que la préparation soit bien mousseuse.
Ajouter l’huile d’olive et le zeste du citron sans cesser de mélanger.
Verser le mélange farine-levure tamisé, mélanger délicatement.
Verser la pâte dans votre moule de forme circulaire et cuire à four préchauffé pendant 25 min environ à 180°C.
Préparer le sirop. Cuire à feu doux le jus d’orange filtré et le sucre.
Le verser sur le gâteau refroidi et parsemer de vermicelles et sucre en grains.


LES BUGNES… BELGES, ALLEMANDES, FRANÇAISES : QUELLES CÉLÉBRITÉS NE CRAQUERAIENT PAS POUR CES DOUCEURS LE JOUR DE LA CHANDELEUR ?

Ingrédients :

  • 100 g de beurre
  • 1 zeste de citron non traité
  • 250g de farine
  • 1 pincée de sucre en poudre
  • ¼ de paquet de levure chimique
  • 2 œufs
  • 1 cuillère à soupe de rhum
  • De l’huile (pour la friture)
  • Du sucre glace

 

Comment faire ?

Sortir le beurre au moins 1 h à l’avance pour qu’il ait une consistance molle.
Laver le citron et râper le zeste.
Dans un saladier, réunir la farine, le sucre, la levure et les zestes. Mélanger.
Ajouter les œufs un par un, puis le beurre mou et le rhum.
Travailler la pâte du bout des doigts jusqu’à l’obtention d’une pâte souple.
Faire chauffer l’huile.
Étaler la pâte très finement.
À l’aide d’une roulette cannelée, découper des rectangles de 10 cm x 5 cm.
Dans chacun d’eux, tailler une incision au milieu, puis y replier deux coins opposés (varier les formes en réalisant des losanges ou des triangles).
Plonger les bugnes dans une huile chaude.
Quand ils remontent à la surface, les égoutter sur du papier absorbant et les saupoudrer de sucre glace.


DÉCIDEMENT PÉDAGOGUE NOTRE MASCOTTE L’ŒUF MAÎTRE D’ÉCOLE DE CUISINE NOUS EN DIT PLUS SUR LES BIENFAITS DE L’ŒUF

Les œufs : un plaisir de plus en plus partagé avec les enfants

Les œufs sont largement appréciés des Français quel que soit leur âge ! Les parents sont même de plus en plus nombreux à en proposer à leurs enfants qui sont également de plus en plus nombreux à les aimer !
94 % des parents (91 % en 2017) proposent en effet des œufs à leurs enfants qui sont 92 % (88 % en 2017) à apprécier leur présence dans leurs assiettes.

Avis d’expert : Dr Jean-Marie BOURRE, Nutritionniste – INSERM

L’œuf, pour des apports équilibrés
L’œuf est un aliment qui apporte à la fois une quantité exceptionnelle de nutriments et dans des proportions qui favorisent leur bonne absorption par notre organisme. Il constitue un excellent apport en protéines de bonnes qualités et en lipides (source d’acides gras monoinsaturés et polyinsaturés).

LES ŒUFS ET LES FUTURES MAMANS PAR LE DR LAURENCE PLUMEY

Les nutriments privilégiés pendant la grossesse :
• Les protéines : pour la construction des tissus
• Le fer : pour la fabrication des globules rouges, l’oxygénation du cerveau
• Le calcium et le phosphore : pour la croissance osseuse
• Quelques vitamines B9, A, D… : indispensables à la croissance

Ne pas manger pour 2, mais manger 2 fois mieux !
L’œuf est un aliment primordial dans l’alimentation de la future maman.
Pour plus de 80 % des femmes enceintes, la grossesse est une opportunité de bien s’alimenter. C’est un moment privilégié pour s’occuper de soi et rééquilibrer son alimentation, ce dont profite pleinement le bébé ! (Source AFFF)

Pendant la grossesse, le besoin en énergie augmente peu, contrairement aux idées reçues.
L’œuf dans la couverture des besoins spécifiques
De l’énergie : 170 kcal pour 2 œufs de 60 g.
Des protéines : l’œuf apporte tous les acides aminés essentiels pour une bonne synthèse des tissus du fœtus.
Des besoins en fer doublés pendant la grossesse : 2 œufs apportent autant de fer qu’un steak haché de 100 g.

Faire le plein de vitamines avec l’œuf
La vitamine A pour la croissance du fœtus
2 œufs couvrent plus de 50 % des ANC* en vitamine A chez la femme enceinte.
La vitamine D pour la construction osseuse du fœtus
2 œufs apportent déjà 20 % du besoin de la femme enceinte en vitamine D.
*Apports Nutritionnels Conseillés

Partager l’article via
Suggestions d’articles
oeuf fuji

Tout nous inspire dans cet étonnant Japon

le 18 février 2020

En effet, son art de vivre et sa cuisine nous attirent tout particulièrement et cette attirance est... Lire la suite

Les oeufs de France au Salon International de l’Agriculture 2020 !

le 17 février 2020

Du samedi 22 février au dimanche 1er mars, le Salon International de l'Agriculture revient porte de... Lire la suite

Saint-Valentin : des œufs cocottes pour épater votre invité(e) !

le 14 février 2020

En entrée, apporter à table un œuf cocotte dans sa verrine, sa cassolette ou très originale dans une... Lire la suite

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité et l'utilisation de cookies pour simplifier votre navigation, nous permettre de vous proposer des contenus en fonction de vos intérêts et faciliter l'utilisation des boutons de partages sociaux. Pour en savoir plus et gérer ces paramètres :  RGPD & Cookies .