Actualité

Lucas Potier remporte le 1er prix du trophée Œufs de France avec son « brunch’œuf de nos régions »

le 25 février 2022

Lucas Potier, 21 ans et originaire de Cherbourg (Manche-50), a remporté le 1er Prix du Trophée Œufs de France 2021. Le jeune homme habite désormais à Angers où il s’est lancé en tant que Chef à domicile. Plein de ressources, il2 travaille également en partenariat avec une fabrique normande d’ustensiles de cuisine.

Organisée par le CNPO (Interprofession des œufs), la 6e édition de ce concours culinaire s’est déroulée à Paris, dans les cuisines de la prestigieuse École Ferrandi, sur le thème : « Le Brunch, l’œuf lui donne du punch ! ».
Les cuisiniers étaient invités à revisiter les codes du brunch en y ajoutant leur touche « à la française » à base d’œufs. Les 6 finalistes ont ainsi eu l’opportunité d’exprimer leur talent en créant un « brunch à la française », avec trois recettes originales autour de l’œuf : 2 recettes salées et 1 recette sucrée.

Lucas a notamment séduit les jurés en se lançant dans la périlleuse réalisation d’un « œuf parfait », c’est-à-dire cuit à basse température, à 64°C. Il s’est hissé sur la première marche du podium du Trophée Œufs de France avec sa recette intitulée (cliquez sur le lien pour accéder à la recette) :

« Brunch’œuf de nos régions »

 

Lucas : une batterie d’idées pour réussir en cuisine !

Lucas est un passionné de cuisine. À 21 ans, cette passion l’a déjà conduit de sa Normandie natale jusqu’à la capitale angevine, en passant un temps par Paris, dans les cuisines du Pré Catelan, établissement classé 3 étoiles par le célèbre guide Michelin et 5 toques au Gault & Millau.

Pour lui, la cuisine est « un terrain de jeu magnifique. Les possibilités de créations culinaires sont infinies avec tout ce que la Nature nous offre ».

Originaire de Cherbourg, Lucas a pris goût à la cuisine en passant derrière les fourneaux en compagnie de sa mère et de sa grand-mère. C’est au collège que l’idée d’en faire son métier est devenue une évidence. Il décide alors de suivre un cursus en cuisine au Lycée hôtelier de Caen, où il obtient son Bac professionnel. Il continue ensuite avec un BTS qui le mène, en tant que stagiaire, jusqu’aux cuisines du prestigieux restaurant « Le Jardin des Plumes » de Giverny, tenu par le jeune Chef étoilé David Gallienne gagnant de Top Chef 2020.

Cette expérience le conforte dans son envie d’apprendre son métier auprès des plus grands noms de la gastronomie. Une fois achevée sa licence professionnelle « Métiers des Arts Culinaires » à Angers, c’est avec bonheur que Lucas arrive fin septembre 2020 à Paris, pour intégrer les équipes du Chef multiétoilé Frédéric Anton au Pré Catelan.

Mais les restrictions touchant les restaurants en ont décidé autrement et son contrat n’a pas pu être renouvelé. Le jeune homme a alors pris la décision de retourner à Angers pour exercer en tant que Chef à Domicile. Il est en effet parti d’un simple constat : « Puisque les gens ne pouvaient plus venir au restaurant, j’ai décidé d’aller chez eux ! ». Lucas garde également un pied dans sa région d’origine, puisqu’il est également devenu chef pour une entreprise normande spécialiste des ustensiles de cuisine.

Si Lucas a su faire preuve d’une grande agilité pour s’adapter à un contexte en mouvement, il garde toujours en tête son envie de se frotter aux plus grands : « Je vais où le vent me porte mais j’ai toujours envie de tables gastronomiques étoilées. »

 

6 finalistes pour près d’une centaine de candidatures reçues

Cette année, les futurs Chefs ont imaginé de délicieux « brunch à la française » pour concourir à la 6e édition du Trophée Œufs de France. Parmi la centaine de participants, six ont été retenus pour la finale qui s’est déroulée dans les cuisines de la prestigieuse École Ferrandi à Paris. Ils ont réalisé leurs recettes devant un jury d’experts : 2 recettes salées et une recette sucrée mettant l’œuf en vedette. La technique de cuisson des œufs (durs, pochés…) étant à leur libre choix.

Un jury d’experts avait pour mission de départager ces 6 jeunes talents, sur différents critères : qualité de la présentation, le goût, l’accord des saveurs, l’originalité des recettes et une attention particulière a également été portée à l’attitude du candidat en cuisine : respect du temps imparti et des règles d’hygiène, gaspillage.

Les Prix ont été décernés par le Chef Guy Legay, Meilleur Ouvrier de France, et Philippe Juven, Président de l’Interprofession française des œufs (CNPO). Les jurés du Trophée Œufs de France 2021 : de gauche à droite :Loïc Coulombel – CNPO, Nicole Renaud – journaliste et écrivain culinaire, Philippe Asset – photographe culinaire, Sirine Errammach – journaliste, Philippe Juven – CNPO, Guy Legay Meilleur Ouvrier de France, Émilien Rouable Chef Euro-Toques (Hôtel Saint James Albany) et Maxime Chaumet – CNPO.

 

 

Partager l’article via
Suggestions d’articles

Œufs de France : un gage d’origine et de qualité plébiscité

le 10 novembre 2022

« Œufs de France » : l’origine française garantie de la poule à l’œuf La présence du logo « Œufs de... Lire la suite

Découvrez les 7 vertus de l’œuf !

le 9 novembre 2022

En 2021, ce sont plus de 1 500 milliards d’œufs qui ont été produits dans le monde ! La France est C... Lire la suite

Le succès de l’œuf fait le tour du monde : la France au premier rang de la production européenne

le 2 novembre 2022

Plus de 1 500 milliards d’œufs produits en 2021 En 2021, la production mondiale d’œufs de consommat... Lire la suite