Nutrition

Les qualités nutritionnelles de l’œuf au cœur de nombreuses études scientifiques internationales

le 12 décembre 2019

Par le docteur Laurence Plumey. Médecin nutritionniste. Praticien hospitalier. Fondatrice EPM Nutrition

À l’international, les scientifiques sont nombreux à publier régulièrement des études pointant les qualités nutritionnelles de l’œuf et leur influence positive sur la santé. Récemment, une publication britannique souligne l’importance de l’œuf pour parer aux carences en choline dans le cadre d’une consommation réduite en viande et une étude chinoise mentionne le rôle de l’œuf dans la régulation de l’hypertension.

 

 

L’œuf : riche en choline indispensable au bon fonctionnement du cerveau

Une récente étude scientifique britannique publiée par le Dr Emma Derbyshire alerte sur les risques de déficit en choline liés aux nouvelles pratiques alimentaires, qui vont jusqu’à exclure la consommation de viande. Notamment liée à la santé du cerveau, la choline fait en effet partie des nutriments essentiels au bon fonctionnement de notre organisme. Cependant, le corps humain n’en produit pas assez et il est indispensable de la trouver dans l’alimentation, comme c’est le cas pour les omégas 3. Présente en quantité insuffisante dans les végétaux, seuls les produits d’origine animale sont capables d’en fournir assez. Et, parmi ceux-ci, l’œuf fait figure de très bon élève. Emma Derbyshire fait notamment état d’une publication utilisant les données de l’Enquête nationale américaine sur la santé et la nutrition , montrant qu’atteindre l’apport suffisant en choline était extrêmement difficile sans la consommation d’œufs ou la prise d’un complément alimentaire.

L’œuf est en effet l’une des principales sources de choline : 226 mg pour 100 g, c’est-à dire qu’un œuf de 50 g en contient 113 mg. Il s’agit donc d’un aliment indispensable à tous ceux qui évitent la viande pour atteindre l’apport suffisant en choline fixé par l’autorité européenne de sécurité des aliments : 400 mg par jour pour un adulte, 480 mg en cas de grossesse et 520 mg durant l’allaitement.

 

L’œuf : une solution pour réguler l’hypertension

Une étude chinoise menée par l’équipe du Dr ZhipengYu a récemment indiqué le rôle majeur que peut jouer l’œuf dans la régulation, voire la diminution, de la tension artérielle. Le blanc d’œuf contient en effet un composant naturel le RVPSL, qui pourrait jouer un rôle de la diminution de l’hypertension, au même titre qu’un médicament anti-hypertenseur, mais sans ses effets secondaires.

5 NHANES ; ensembles de données 2009-2014
6 Wallace T, Fulgoni V. Les apports habituels en choline sont associés à la consommation d’aliments à base d’œufs et de protéines aux États-Unis. Nutriments 2017 ; 9 : 839

Partager l’article via
Suggestions d’articles

Nutrition : le jaune d’œuf, aussi beau que bon !

le 5 décembre 2019

Texte du docteur Laurence Plumey. Médecin nutritionniste. Praticien hospitalier. Fondatrice EPM Nutr... Lire la suite

Le blanc d’oeuf : la meilleure source de protéines qui soit !

le 28 novembre 2019

Par le docteur Laurence Plumey. Médecin nutritionniste. Praticien hospitalier. Fondatrice EPM Nutrit... Lire la suite

L’œuf au cœur des nouvelles tendances nutritionnelles

le 21 novembre 2019

Par le docteur Laurence Plumey. Médecin nutritionniste. Praticien hospitalier. Fondatrice EPM Nutrit... Lire la suite

En cliquant sur "Accepter les cookies", vous acceptez les réglages des cookies que nous recommandons. Vous pouvez également choisir les cookies que vous acceptez dans la page consacrée à notre politique de confidentialité, visible ici : RGPD & Cookies

Réglages cookies

A l'avenir, vous pourrez toujours changer ces choix ici-même.

InterneCookies techniques et internes.

Réseaux sociauxCe site offre la possibilité de partager des contenus vers des réseaux sociaux, ou bien permet l'affichage de contenus multimédias en provenance des réseaux sociaux. Ces derniers peuvent charger des cookies tiers. Vous pouvez refuser ici l'ensemble de ces cookies, mais cela impactera probablement votre visite (ex. nos vidéos de recettes sont généralement hébergées sur YouTube). Réseaux sociaux susceptibles de charger un cookie tiers : Facebook, Instagram, Twitter, YouTube, Pinterest.