Chiffres

La filière française avance à grands pas dans la transition : +13% de poules hors cages entre 2016 et 2017

le 20 novembre 2018

Poules en élevages alternatifs en France : +13% en seulement 1 an

Conformément à l’objectif que s’est fixé la filière d’atteindre 1 poule sur 2 en élevage alternatif à la cage aménagée d’ici 2022, les élevages ont largement amorcé la transition. Ainsi, en 2017, près de 2 poules pondeuses sur 5 étaient en élevage alternatif (37%), soit plus de 2 fois plus qu’en 2002 (16,5%) et 4 points de plus qu’en 2016 (33%). En 1 an, entre 2016 et 2017, le nombre de poules en élevages alternatifs a fait un bond de +13%.
Le taux de poules élevées en plein air – y compris les Label Rouge – (code 1) atteint désormais les 20,1% (dont 5% de Label Rouge), contre encore 11,6% en 2002. Quant aux poules élevées en bio (code 0), elles représentent désormais 10,2% du cheptel français, contre 3% en 2002. Enfin, 6,4% des poules pondeuses françaises étaient élevées au sol en 2017 contre 1,7% 15 ans auparavant.
En 15 ans, la part des poules pondeuses élevées en cages aménagées (code 3) a ainsi chuté de 20 points, passant de 83,5% en 2002 à 63,3% en 2017, contre 67% en 2016.

 

 

Bon à savoir : 

Il existe 4 types d’élevages différents appliquant des normes strictes permettant de répondre aux différentes attentes des consommateurs :
• Élevage biologique (code 0) : les poules sont alimentées avec de la nourriture biologique (95% minimum). Elles ont accès à des parcours extérieurs dans lesquels elles disposent d’abris et de végétation. En intérieur, elles disposent de nids et de perchoirs.
• Élevage en plein air (code 1) : les poules ont accès à un parcours extérieur au cours de la journée (la mention « oeufs de poules élevées en plein air » est inscrite sur l’emballage). Les oeufs Label Rouge sont marqués code 1.
• Élevage au sol (code 2) : indique que les poules évoluent librement à l’intérieur d’un local bâtiment sans accès à l’extérieur (la mention « oeufs de poules élevées au sol » est marquée sur la boîte).
• Élevage en cage aménagée (code 3) : il représente la part la plus importante de la production française. Il répond aux nouvelles normes européennes en vigueur depuis janvier 2012. Les poules vivent dans de nouveaux hébergements en groupe de 20 à 60, où elles disposent en particulier de perchoirs et de nids.

 

Élevages alternatifs : une transition coûteuse

La stratégie de transition massive des élevages en cages vers les élevages alternatifs représente un coût majeur pour la filière française des oeufs. Pour atteindre 1 poule sur 2 hors cage d’ici 2022, ce coût est estimé à un minimum de 277 millions d’euros pour arrêter la production de près de 9 millions de poules élevées actuellement en cages et mettre en place 9 millions de poules en systèmes alternatifs.
De plus, les coûts de production des élevages dits alternatifs sont supérieurs à ceux des élevages en cages. Le CNPO estime que les coûts de production en sortie élevages sont supérieurs d’environ 15% pour le sol, de 22% pour le plein air, d’environ 35% le plein air Label Rouge et sont plus que doublés (+113%) pour les élevages conduits selon les règles de l’agriculture biologique.

 

La France : une contribution majeure à la production d’œufs alternatifs en Europe

La France est le 2e pays producteur d’œufs biologiques en Europe (21% de la production européenne) après l’Allemagne (26%), loin devant les Pays-Bas (11%). Elle est également le 2e pays producteur d’œufs plein air (17%) après le Royaume-Uni (42%).

Partager l’article via
Suggestions d’articles

Les Français consomment 217 œufs par an et par habitant

le 22 novembre 2018

Une consommation française au-dessus de la moyenne européenne La consommation moyenne d’œufs en Eur... Lire la suite

Près de 15 milliards d’œufs produits en 2017 : la France Championne d’Europe

le 15 novembre 2018

D’après les estimations de l’ITAVI basées sur la Commission Européenne et diverses sources statistiq... Lire la suite

Infographie : découvrez les chiffres clés des œufs français

le 13 novembre 2018

En France, on est Fans d'Œufs ! En effet, les Français en consomment en moyenne 217 par an et par ha... Lire la suite

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité et l'utilisation de cookies pour simplifier votre navigation, nous permettre de vous proposer des contenus en fonction de vos intérêts et faciliter l'utilisation des boutons de partages sociaux. Pour en savoir plus et gérer ces paramètres :  RGPD & Cookies .